Salarié ou indépendant : une question de métiers ?

Contrats courts et non-salariat ne sont pas des tendances en voie de généralisation. Certains métiers offrent la « permanence » quand d’autres sont devenus synonymes « d’intermittence » ou de « sous-traitance individuelle ». Statuts d’emploi et métiers sont liés.

Depuis trente ans, le non-salariat et les usages du contrat à durée limitée (CDD et intérim) s’étendent… à certains métiers plus qu’à d’autres, observent les auteurs. Une variabilité qui dessine une nouvelle cartographie des métiers où « permanents » et « indépendants traditionnels » côtoient « intermittents », « free lances » et « néo-artisans ».

Pour en savoir plus : Note d'analyse n°60 - septembre 2017

 

Haut